Bilan de la saison régulière de NBA 2014/2015

La saison régulière de NBA 2014/2015 prend fin cette nuit et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle fut très intéressante et riche en nouveautés et rebondissements.

Passage en revue des principaux éléments à retenir :

San Antonio :

Sans conteste la saison la plus étrange et chaotique de ces dernières années pour les Spurs. Il faut croire que les célébrations du titre ont duré tout l'été car l'entame de saison fut très très moyen. Ensuite, épidémie de blessures. Et à partir du All-star break, alors que je ne croyais plus du tout en leurs chances de revenir, comme par magie la sauce a repris sur un rythme incroyable de victoires. Kawhi Leonard continue lentement mais sûrement à s'imposer comme une valeur sûre des deux côtés du terrain. Tim Duncan arrive encore épisodiquement à sortir des matchs solides en double-double. Tony Parker a foiré sa saison. Boris Diaw a fini par réussir la sienne (à partir du All-star break). Marco Bellinelli est de plus en plus utilisé par Coach Pop.

Seront-ils champions cette année ? C'est difficile à dire car la conférence Ouest a un niveau très relevé. En début de saison j'aurais dit un non catégorique. En fin de saison, ils ont le bénéfice du doute et de l'expérience.

Golden State :

La révélation de cette année avec l'équipe d'Atlanta. Sans vouloir retirer du mérite à Steve Kerr, les Warriors étaient en maturation depuis au moins deux saisons avec des individualités très fortes mais sans réellement que la sauce prenne. Cette année la sauce a vraiment pris et pour cause, avec un effectif aussi bon, complet et cohérent où tous les postes peuvent être doublés par des joueurs solides. La paire d'arrière brillantissime Curry/Thompson redonne ses lettres de noblesse au rôle d'arrière / ailier capable de shooter de loin et à mi-distance, ce qui n'est pas sans rappeler l'époque glorieuse de Jordan. C'est assez rafraîchissant car de plus en plus d'équipes s'appuient plutôt soit sur un ailier fort béton (style LM Aldridge ou Antony Davis) soit sur un pivot dominateur (Memphis, Sacramento, etc.). Steve Kerr lui, se paye le luxe de mettre sur le banc son ailier fort All-star David Lee, capable d’enchaîner une saison en double-double. C'est peut-être là la recette de Steve Kerr, celle de jouer petit, polyvalent, avec des joueurs qui savent correctement défendre. En tous les cas, c'est sans conteste l'équipe la plus agréable à regarder de la saison haut la main !

La grande question qui brûle les lèvres de tout le monde est maintenant de savoir s'ils vont réussir à aller jusqu'en finale et remporter le titre. Ils le méritent mais ils me paraissent encore un peu tendres ...

Atlanta :

Cette équipe est un Ovni mais réussit avec sensiblement la même recette que Golden State : une équipe complète avec un effectif cohérent, qui joue (assez) petit. Il n'y a pas de grosse star dans cette équipe et c'est là sa principale originalité. Paul Millsapp est une bonne pioche dans le genre ailier fort polyvalent et passe partout, un peu à la manière d'un Boris Diaw, capable à la fois d'aller se frotter aux gaillards dans la raquette ou bien de shooter à mi-distance. La révélation de cette équipe est selon moi le feu follet Dennis Schroder : explosif et athlétique, il dynamite la second unit des Hawks d'une façon certes encore un peu juvénile mais terriblement prometteuse. À voir si ça marchera aussi bien pour eux en playoffs ...

Chicago :

Capable du pire comme du meilleur les Bulls terminent la saison avec un bilan mitigé. Compte tenu des blessures à répétition, ce n'est pas si mal. Pas mal de surprises également dans cette équipe cette saison. Pau Gasol a parfaitement réussi son intégration et signe une ligne de stat très bonne. Celui qui en a le plus souffert est Joakim Noah : après avoir tenu la maison Bulls à bout de bras à lui tout seul l'année dernière, il a été transparent cette saison. Peut-être est-ce dû à la fatigue, à des blessures ou au fait qu'il n'est plus le maître des lieux ? Du côté des rookies je m'attendais à la révélation McDermott mais finalement c'est Nicolas Mirotic. Clairement, il semble n'avoir aucune pression, qu'il joue en Euroligue ou en NBA. Un bel exemple de passage réussi de l'Europe aux États-Unis. Jimmy Butler a réussi l'action de l'année à mes yeux : contrer James Harden sans même sauter ... Reste le cas Derrick Rose : le pauvre a encore eu une saison trouée ... j'ai bien peur qu'il n'ait trop de pression pour réussir à s'en sortir. Croisons les doigts ... Quel parcours pour les Bulls en playoffs ? Je les vois bien arriver en finale de conférence mais pas au delà ...

Portland :

Voila une saison en demi-teinte pour les Blazers. Certes le bilan comptable est très bon et montre bien qu'il faut compter sur cette équipe année après année mais l'équipe a connu de nombreuses blessures et Nicolas Batum est complètement passé à côté. C'est bien une chose qui me surprend car il avait terminé le mondial de façon tonitruante, prenant enfin ses responsabilités offensivement, chose qu'il ne fait vraiment pas assez du côté de Portland. Et puis finalement sa saison se termine avec sa plus faible évaluation depuis son année de rookie :-( J'espère qu'il va reprendre du poil de la bête à partir des playoffs car sans Wes Matthews, il a clairement une carte à jouer pour apporter des points à son équipe. À ses côtés Damian Lillard et LaMarcus Aldridge ont super bien joué, comme d'habitude. La bonne pioche vient de l'arrivée d'Aron Aflalo qui apporte une dimension supplémentaire au banc (même si on reste très loin d'une vrai second unit crédible). À mon avis les Blazers n'iront pas plus loin en playoffs que l'année dernière, voire même en sortiront plus tôt ...

Du côté des joueurs :

Kobe Bryant

Quel dommage qu'il se soit blessé à nouveau. Chaque saison devient de plus en plus difficile à supporter pour lui. Ce n'est pas tant sa vendange continuelle qui me manque mais c'est son style et son touché inimitable qui sont uniques dans la ligue. Comparer un Kobe Bryant avec un LeBron James c'est comme comparer une 4L avec une Porsche : ça n'a rien à voir ! Et en plus il a réussi une des actions les plus couillues de la saison.

Russel Westbrook

Alias "wannabe superman". Ce type est sûrement un basketteur très doué et faisant preuve d'une technique incroyable, le seul problème c'est qu'il ne s'en sert pas pour faire gagner son équipe. Il doit avoir réalisé une dizaine de triple-double mais son équipe surnage péniblement ...

Rudy Gobert

Il était la révélation lors du mondial l'été dernier, il a complètement explosé depuis sa titularisation à Utah. Une merveilleuse success story qui fait rêver pour la suite ...

Maintenant, place aux playoffs !

Au revoir Eric Rohmer

Cette année 2010 commence d'une bien mauvaise manière : après Mano Solo, c'est au tour de Eric Rohmer de tirer sa révérence : http://www.lemonde.fr/carnet/article/2010/01/11/mort-d-eric-rohmer-legende-du-cinema-francais_1290329_3382.html#xtor=AL-32280184

Réseautage = prise d'otage ?

J'ai déjà eu l'occasion, sous d'autres cieux, d'expliquer la méfiance et la défiance que j'ai à l'égard des sites de "réseaux sociaux". Autant je trouve l'initiative de ces sites tout à fait louable et même bien plus, tant leur apport est important et remodèle le visage du web à l'heure actuelle, autant je regrette amèrement le pacte implicite que ces sites nous forcent à nouer : nous permettre de tisser efficacement des relations avec notre entourage moyennant en échange l'accès à nos données personnelles. Données personnelles (nom, âge, école fréquentée, etc.) qui n'ont, intrinsèquement et par principe, pas à se retrouver aux mains d'entreprises privées.

Lire la suite

République bananière

Le feuilleton HADOPI n'en finit plus de donner de la France une image de république bananière. Déjà l'épisode précédent était très drôle : la loi DADVSI, examinée en catimini à l'assemblée avait été à tel point amendée par les députés de l'opposition qu'elle partait dans une direction complètement opposée à celle du gouvernement.

Lire la suite

Laissons l'OTAN faire son oeuvre ...

Exif_JPEG_PICTURE

Quelques nouvelles depuis Strasbourg en état de siège. Pour les plus distraits, Strasbourg est l'hôte du sommet qui célèbre les 60 ans du Traité de l'Atlantique Nord et de l'organisation - l'OTAN - qui en découle. Sont donc conviés à cette "petite fête" les chefs d'état des 28 pays membres  […]

Lire la suite

De l'importance de l'innovation

Après mon billet euphorique sur l'avenir du surf à partir d'un téléphone mobile j'ai continué quelque peu à utiliser Fennec, le navigateur mobile de la fondation Mozilla. Après m'être sérieusement cassé les dents sur la page d'accueil du Monde (bug en cascade et impossibilité d'afficher la page)  […]

Lire la suite

Aucune crédibilité

"Les artistes sont des gens qui ont besoin de vivre. On est en train de les ruiner. Il faut réagir, Il faut avoir le courage d'assumer." Jean-François Copé à propos de la loi Création et Internet L'UMP devient le pourfendeur des injustices dans le milieu culturel et surtout le porte-voix  […]

Lire la suite

Guantanamo

Plus je lis d'articles sur la prison de Guantanamo plus j'ai l'impression qu'il s'y joue un affreux remake du film Punishment Park. Ce film de Peter Watkins qui ressemble à s'y méprendre à un documentaire est une dénonciation en règle de la répression politique qui a eu lieu aux Etats-Unis pendant  […]

Lire la suite

Haut de page